VOTE | 83 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#207 : Montrez-moi vos dents!

Le juge Happy Boyle décède en pleine audience d'un procès où Georgia et Billy étaient chargés de défendre une femme licenciée en raison de son teint orange. Les avocats du cabinet Cage & Fish sont sous le choc ... Stephanie la grenouille se reveille de son coma mais n'en profite pas beaucoup ... Ally essaie de se débarasser d'un rencart assez ennuyeux et ringard ...

Popularité


4 - 3 votes

Titre VO
Happy trails 

Titre VF
Montrez-moi vos dents!

Première diffusion
09.11.1998

Première diffusion en France
30.03.1999

Plus de détails

Réalisation : Jonathan Pontell | Ecriture : David E. Kelley

Guest stars : Phil Leeds (Juge Boyle), Melanie Chartoff (Joanne Poole), John Fleck (Maître Spicer), Rob Schneider (Ross Fitzsimmons), Jennifer Holliday (Lisa Knowles).

Prologue.

Scènes des épisodes précédents.

Cabinet Cage / Fish - Les toilettes mixtes
Sont présents: John Cage et Richard Fish.

RF est aux toilettes, JC rentre dans sa cabine en passant par dessus la porte.
JC (du dessus de la cabine): Richard ?
RF: John ? Content de te voir. Quoi de neuf ?
JC saute à l'intérieur de la cabine.
JC: Tu as pu arranger les choses avec Ling ?
RF: John, tu es dans mes toilettes.
JC: Et Frimousse, comment va-t-elle ?
RF: John...
JC: Je vais l'embrasser.
RF: Frimousse ?
JC: Heu non. Nelle.
RF: Ah.. et.. heu... tu... ?
JC: Je suis paniqué, tu m'as dit que le premier baiser était déterminant pour Ling. Et j'ai bien peur que Nelle ne partage cet avis.
RF: John, tu es dans mes toilettes.
JC: Qu'est-ce que t'a dit Ling ? Quelles étaient ses instructions, précisément ?
RF se lève.
RF: Et bien... et bien d'abord l'inclinaison.
JC: La quoi ?
RF: J'te montre. Tu inclines la tête (RF incline la tête de JC). Ling dit qu'il ne faut pas que les nez se rencontrent. Regarde nous, tout ce stress pour un premier baiser. On dirait deux adolescents boutonneux (rire de RF et JC). Des ados homo, j'ai pas de pantalon.
NP présente dans les toilettes écoutent attentivement le cour donné par RF.
RF: Les lèvres doivent être douces mais fermes, il faut les humidifier.
JC: Comment ça il faut les humidifier ?
RF: L'effet papier de verre.
EV rentre dans les toilettes et, elle aussi, écoute attentivement RF et JC.
JC: Ah oui mais et mon problème de salivation ?
RF: Hm hmm. Fais en un atout.
JC: Ahh
RF: Concentre toi. Ecoute les cloches (on entend les cloches) Tu les entends bien ?
JC: Je les entends.
RF: Ouais ?
JC: J'crois que je les entends.
NP: Moi je les entend (les cloches s'arrêtent dans un scratch de vinyle).
EV: Le baiser qui fait entendre les cloches.
JC et RF sont pour le moins gênés.
JC: Je sens que je n'aurais pas du venir.

Générique.

Cabinet Cage / Fish - Grande salle.
Sont présentes: Ally McBeal et Elaine Vassal.

AMB tente de récupérer un café des mains de EV. Celle ci le tient à distance quand Ally tente de l'attraper.
EV: Pas avant d'avoir eu votre planning !
AMB: Les plannings sont pour les vrais avocats, Elaine. Qu'est-ce qui vous fait croire que j'en suis un ?
EV: Très drôle, Ally. Richard a encore piqué une crise, il veut les plannings.
AMB: Oui, oui c'est d'accord je donnerai mon planning
EV: Et quand vous l'aurez donné...
L'ascenseur retentit les portes s'ouvrent.
AMB: Donnez le moi. Hooo
Un homme, avec un bouquet de fleurs dans les bras, sort de l'ascenseur, dès qu'AMB le voit elle saute au sol derrière le bureau de EV. EV ne comprend pas la réaction de AMB.
EV: Quoi ?
AMB: Très mauvais plan, faites le partir, vite.

Cabinet Cage / Fish - Grande salle.
Sont présentes: Ally McBeal, Elaine Vassal et Ross Fitzsimmons.

AMB, allongée derrière le bureau d'EV se cache. FZ se dirige vers EV.
FZ: Salut.
EV: Bonjour, que puis-je pour vous ?
FZ: Est-ce que Alison est ici ?
EV: Alison ?
FZ: Ouais, McBeal. Je suis son amoureux, Ross Fitzsimmons. Soyez un amour dites-lui que Fitzy est là.
EV: Euh Fitzy, comment vous dire ça ?
FZ: Quoi ?
EV: Heu Ally..son, elle est... elle est morte. C'est affreux, elle est... elle est...
FZ regarde derrière EV. Et montre à EV ce qu'il voit.
FZ: C'est pas sa jambe là ?
EV: Quoi ? (EV se retourne et regarde) Oh oui. Euh.. la police nous a demandé de ne pas déplacer le corps, ils seront là d'un moment à l'autre avec la craie. Elle vient tout juste d'être assassinée.
FZ se baisse et chatouille le genou de AMB qui se met à rire.
FZ: Hey la tricheuse, c'est pas mal joué.
EV: Oh Ally, vous êtes vivante.
FZ: C'est très drôle. Vraiment, ça m'a fait beaucoup rire.
EV: Oh je suis tellement soulagée que vous n'ayez rien. (EV embrasse AMB sur la bouche).
FZ: Oui et le coup des lesbiennes, ça ne marche pas non plus. Vous croyez que vous êtes la première femme que je courtise à faire semblant d'être morte ou lesbienne ? C'est un classique (rire).
AMB est dégoûtée par le baiser d'EV.
FZ: Quoi ? J'ai été mauvais à ce point là ?
AMB: Oh comment dire Fitzy euh...
FZ: Vous vous fiez aux apparences pour juger les gens ?
AMB: Non c'est faux.
FZ: Vous oubliez la personnalité.
AMB: C'est vrai ! Où est la votre ? (FZ est piqué au vif) Ohhh
AMB se voit toute petite, monte sur le pied de FZ.
AMB (sur le pied de FZ, se cache les yeux, honteuse): Je suis désolée.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de John Cage
Sont présents: John Cage et Richard Fish.

JC est à son bureau et examine Stéphanie posée sur un mouchoir sur son bureau. On peut entendre des sons d'insectes. RF entre dans son bureau.
RF: John, tu écoutes des criquets ?
JC: Oui. Elle en est friande, je lui en donnais toujours pour thanksgiving. Avec une petite sauce à côté.
JC prend la télécommande sur son bureau et arrête la sono.
RF: Givré.
JC: Non, elle l'aimait tiède.
RF: C'est toi qui est givré, tu écoutes des bestioles en stéréo. John, tu dois en faire ton deuil. Elle est dans le coma, elle servira de fond de sauce pour ce thanksgiving.
NP entre dans le bureau.
NP (à JC): Aucune amélioration ?
JC: Non et j'aimerais que vous partiez tous les deux. Vous ne m'aidez pas. (à RF) Toi tu es cruel, (à NP) et vous vous l'avez attaquée.
NP: Oh je n'ai jamais attaqué Stéphanie.
JC: Vous l'avez aplatie contre une porte.
NP: Mais, mais elle avait sauté sur moi.
JC: Vous l'avez frappée avec un dossier.
NP: Quoi ?
JC: Ah si j'ai bien vu, vous... vous l'avez smashée.
NP: Ah non, non je ne l'ai pas smashée, enfin. C'était un réflexe de... de défense.
JC prend un dossier et se lève pour mimer ce qu'a fait NP.
JC: Vous aviez un dossier, et vous l'avez smashé. Vous avez fait vouaa.
A ce moment, Stéphanie sort du coma et saute, le dossier la smash en direction de la fenêtre, elle s'écrase sur le carreau.
JC: Oh...
RF: 15-A.
JC: Oh...

Cabinet Cage / Fish - Bureau de Billy Thomas
Sont présents: Billy Thomas, Georgia Thomas et Joanna Poole (hors champ).

JP: Oh vous pouvez rire, j'ai l'habitude.
BT: On ne voulait pas vous... mais vous êtes...
JP (maintenant dans le champ de la caméra): Mais je suis orange.
GT: Mais et comment est-ce que vous êtes devenue...
JP: Allez savoir. Pour certains médecins c'est une allergie au soleil, pour d'autres je mange trop de carottes, et d'autres encore me parlent de déficience génétique. Tout ce que je sais, c'est que c'est permanent .Et c'est pour ça qu'on m'a renvoyée. Dans la rue tout le monde me regarde, je m'y suis résignée; les enfants s'enfuient en courant quand j'arrive, je m'y suis résignée. Mais quand je fais bien mon travail et que je suis renvoyée uniquement à cause...
JP s'arrête. BT et GT sourient.

Cabinet Cage / Fish - Devant l'ascenseur.
Sont présents: Ling Woo et Elaine Vassal.

LW sort de l'ascenseur d'un pas décidé vers le bureau de NP. EV l'arrête dans son élan.
EV: Ling, bonjour. Soyez la bienvenue.
LW: Ma psy m'a dit de ne pas prêter attention aux gens sans importance.
EV: En tout cas si vous cherchez Nelle, elle est dans le bureau de John et non pas dans le sien (LW s'arrête). Et je voulais vous dire que si vous avez besoin d'aide comptez sur moi, je suis consciente que vous souffrez. J'aimerais porter ma pierre à cet édifice.
LW: Votre seule présence m'aide beaucoup Elaine. Quelque soit ma souffrance, je me console à l'idée que j'aurais pu être vous.
EV (rire): Ah ça c'est bien envoyé. De toutes les langues de vipère que je connais, vous êtes celle que je préfère.
LW s'en va vers le bureau de JC.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de John Cage.
Sont présents: John Cage, Richard Fish, Ling Woo

JC, RF et NP sont près de la fenêtre. LW arrive dans le bureau.
JC: Je la vois, elle est sur le rebord, elle est consciente.
RF (à LW): Salut Ling
JC: Allez appeler les pompiers.
RF: Oui, ils vont venir avec un hélicoptère.
NP: Mais elle va remonter.
JC: Non, non, elle a le vertige.
NP: Comment ça le vertige ? C'est une grenouille, elle a des pattes gluantes, elle n'a qu'a... ( JC la dévisage) J'ai rien dit.
LW: Apportez-moi une boîte et de la ficelle. J'espère que je n'aurai pas de verrue.

Cabinet Cage / Fish - Bureau d'Ally McBeal
Sont présentes: Renee Radick et Ally McBeal.

AMB est assise à son bureau, RR est assise en face d'elle.
RR: Comment tu as pu accepter un autre rendez-vous ?
AMB: J'en sais rien. Avant même que je comprenne quoi que ce soit je m'étais...
RR: Et il va t'emmener où ?
AMB: Au cinéma j'espère, enfin un endroit où on n'aura pas besoin de parler. Bien sûr vous serez là, Ben et toi.
RR: Oh non.
AMB: Oh si, c'est vous qui me l'avez présenté. La moindre des choses ce serait de me soutenir dans...
On frappe à la porte, FZ pousse la porte et entre un papier à la main.
FZ: Ally ?
RR (murmure à AMB): Tu as vu ça, il ne peut plus se passer de toi.
AMB: Renee.
FZ: J'ai apporté le programme des réjouissances.
FZ sort une feuille de papier.
AMB: Euh... des, des, des réjouissances ?
FZ: Pour notre grande soirée comme convenu.
AMB: Ahh
RR: Non c'est une blague. (RR lui prend la feuille des mains) Oh un karaoké (rire).
FZ récupère la feuille.
FZ (à RR): J'ai une très belle voix.
AMB s'imagine se lever et courir à toute vitesse en direction de la porte. (avec le son très reconnaissable de Bip-bip).

Cabinet Cage / Fish - Bureau de John Cage.
Sont présents: John Cage, Richard Fish, Ling Woo, Nelle Porter.

JC a un porte-voix. Ils tentent tous de rattraper Stéphanie.
JC (dans le porte-voix): Si tu sautes dans la boîte, Stéphanie, on pourra te ramener saine et sauve. Tu dois me faire confiance.
RF: Elle ne peut plus avoir confiance. Elle a été noyée, aplatie et smashée; elle est traumatisée.
LW: Elle peut être déprimée. Pour vouloir sauter , il faut être déprimé.
JC (dans le porte-voix): Je sais que la situation (il arrête le porte-voix) prête à rire mais je vous serais reconnaissant de vous abstenir de faire des réflexions.
LW: Pour les belles phrases vous êtes fort.
RF: Regardez, regardez, elle avance vers la boîte, ça va marcher. Regardez, elle progresse.
Stéphanie se déplace au bord du vide vers la boîte.
JC: Oh...
RF: Elle y est presque. Ohh
Stéphanie entre dans la boîte, LW tire sur la ficelle et la boîte vient à elle.
LW: Je la tiens c'est bon. Laissez-moi respirer.
JC: Allez y doucement.
LW (parlant de JC): Eloignez le de moi.
NP: John.
LW: (à J, en lui tendant la boîte) Tenez. (à NP) On peut partir maintenant.
JC: Oh tu es toujours en vie, tu es revenue. (JC sort Stéphanie de la boîte) Oh Stéphanie.
LW: Vous êtes dingue.
NP et LW sont dégoûtées par la grenouille.

Cabinet Cage / Fish - Devant l'ascenseur.
Sont présents: Elaine Vassal, Richard Fish, Juge Jennifer Cone, Ling Woo et Nelle Porter.

EV est en train de lire les pages jaunes lorsque l'ascenseur s'ouvre. FR en sort et passe devant EV qui la remarque.
EV: Très intéressant. Frimousse.
FR: Bonjour Elaine.
EV: Comment allez-vous ? On m'a parlé de l'incident. Ca a du être affreux. Si jamais vous voulez en parler...
FR: Oui d'ailleurs c'est pour ça que je suis venue, pour trouver un peu de réconfort auprès de vous.
LW: Oh mais c'est la femme toute nue. On dirait qu'elle s'habille de temps en temps.
FR (à LW): Je crois que nous n'avons jamais été présentées.
NP: Qu'est-ce que ca veut dire ?
FR: Ceci est la créature dénudée dont je t'ai parlé. J'ai vu ses pauvres fesses, elles m'ont déprimées. Regarde cette tignasse.
RF: Frimousse, si je m'attendais. Bonjour.
FR: Bonjour.
RF: Tu es superbe. Pourquoi, pourquoi tu... tu... quel euh...
FR: Richard, je te demande de m'excuser pour ce qui s'est passé.
EV (à FR): Attendez on n'est pas tous là. Je vais chercher Ally.
FR: Elaine.
RF: Elaine !
FR: Je me rends compte que je n'aurais jamais du... J'te rends ta clé (FR donne un trousseau de clés à RF). C'était une très mauvaise idée. Pardonne-moi Richard.
FR s'en va.
LW: Elle aurait pu aussi s'excuser auprès de moi !
RF se retourne vers LW.

Tribunal - Une salle de tribunal.s
Sont présents: Billy Thomas, Georgia Thomas, Juge Happy Boyle, Joanna Poole, Maître Spicer et l'ancien patron de Joanna Poole.

BT présente le cas devant HB. BT et MS sont debout devant le juge. JP et GT sont assises.
BT: Il existe sûrement des Etats du Sud où des clients refusent d'être servies par des serveurs noirs. Cela justifie-t-il qu'on le renvoie ?
MS: Objection ! Cette affaire n'est pas comparable à la discrimination contre les afro-américains.
BT: Je n'ai rien dit de tel.
MS: Vous venez de le dire. Je vous ai entendu.
BT: Ce que je m'efforce de démontrer, c'est que la loi n'interdit pas la discrimination contre les noirs, les jaunes ou les rouges. Elle parle seulement de couleur. On l'a renvoyée parce qu'elle était orange.
HB: Y'en a-t-il beaucoup d'autres ?
BT: Je vous demande pardon ?
HB: Qui ont la même couleur ?
BT: Ca... ne devrait pas entrer en ligne de compte.
HB: J'ai toujours pensé qu'un jour ou l'autre des personnes d'une autre planète viendraient se poser sur Terre et qu'elles me demanderaient de leur conférer des droits civils. Mais je les imaginai plutôt vertes.
BT: Votre honneur, nous...
HB: Les gens me prennent parfois pour un extra-terrestre. Derrière mon dos ils m'appellent Yoda. J'essaye de me lever au-dessus de ces perfidies.
BT: Votre honneur, Madame Poole n'est pas une extra-terrestre. C'est une américaine qui demande à la justice de déclarer qu'on n'a pas le droit de la mettre à la porte à cause de la couleur de sa peau.
HB (à JP): Veuillez vous approcher s'il vous plaît.
BT fait signe à JP qu'elle peut le faire. Elle se lève du banc et s'approche.
HB (à JP): Montrez-moi vos dents !
JP regarde BT étonnée. BT lui fait signe de le faire. JP montre ses dents.

Cabinet Cage / Fish -
Sont présentes: Ally McBeal et Elaine Vassal.

Le bureau d'EV est couvert de fleurs, elle n'arrête pas de signer des bons de réception. AMB piétine.
AMB: Mais comment est-ce arrivé ? Vous étiez là, comment ai-je pu accepter de ressortir avec lui ?
EV: Pourquoi avoir accepter la première fois ?
AMB: C'est le copain de Renee qui avait arrangé ça. Oh je l'appellerai bien pour décommander mais... mais ça ne ferait que l'encourager dans sa persécution passive. Je vais ohh... je vais devoir aller jusqu'au bout. Je vais être obligé de lui dire qu'il a eu sa chance et qu'il a réussi à la gâcher.
EV: Ally, c'est bien de se montrer gentille. Je crois aux vertus de la gentillesse mais parfois il est bon de savoir rompre. Jetez-le comme une vieille chaussette.
AMB: Merci Elaine, vous êtes la voix de la sagesse.
EV (rire): Avec le temps j'ai appris certaines choses, oui. Votre prétendue mort ne l'a pas découragé. Vous allez devoir le larguer en beauté, c'est la seule chose que ces abrutis puissent comprendre.
AMB s'en prend à une fleur en la giflant de rage.

Tribunal - Une salle de tribunal.
Sont présents: Juge Happy Boyle, Billy Thomas, Georgia Thomas, Joanna Poole, Maître Spicer.

HB rend son verdict.
HB: J'avoue que de nombreuses pensées contradictoires m'ont traversées l'esprit. D'un côté il protège son commerce, et d'un autre côté renvoyer quelqu'un à cause de sa couleur; sans parler du fait que je trouve cet orange très joli. (JP sourit) Je sais que j'aurais bien voulu que ma propre femme brille dans le noir. Ca m'aurait aidé, j'aurais pu voir ce que je lui faisais (la tribune rigole). Mais la couleur n'est pas en cause dans cette affaire et je suis impuissant. Je veux dire la loi est impuissante, elle ne peut vous protéger...
BT: Votre honneur ? Juge Boyle
HB perd connaissance, sa tête frappe sa table et cache la feuille où se trouve le verdict. BT, GT et MS se précipitent vers HB.
BT: Appelez une ambulance, vite !
OP: J'y vais !
BT: Votre honneur ? Juge Boyle ? Happy. Appelez une ambulance bordel !
PJ: On s'en occupe.
GT: Je ne sens pas son pouls
BT: Si tu dois forcément le sentir.
GT: Je crois qu'il est mort.
BT: Impossible. Tu as raison, il est mort.
MS: Qui a gagné ?
Le verdict est sous la tête de HB, MS tente de voir la feuille en soulevant la tête de HB. GT le frappe au bras.
GT (à MS): Arrêtez.
MS relâche la tête de HB.

Boston - Un restaurant chinois.
Sont présents: Richard Fish, Ling Woo, John Cage et Nelle Porter.

RF, LW, JC et NP sont à une table. RF est au téléphone. JC a amené Stéphanie dans un vivarium de petite taille.
RF: Il est mort ? Oh mon Dieu. Qui a gagné le procès ? (il raccroche). (à JC) Happy Boyle, terminé.
JC: Oh..
NP: Et de quoi est-ce qu'il est mort ?
RF: Aucune idée. Il dit être impuissant et boum... De la sauce ?
JC: J'aimais bien Happy Boyle. J'aimerais faire une minute de silence.
RF: Ca s'impose, oui.
Ils font une pause. LW et NP se regardent étonnées et font de même. Le serveur s'approche.
SC: Cuisine mauvaise ?
LW: Non tout va bien. Quelqu'un vient de mourir.
SC sourit.
LW: Ling, serait-il possible qu'ils nourrissent Stéphanie ? Ils pourraient peut-être lui donner une feuille de laitue. Elle me lance des regards affamés alors...
LW parle en mandarin à SC. Il lui répond et prend le vivarium.
JC (à SC): Mais, mais ramenez-la vite elle ne supporte pas la séparation, ça la stresse.
SC lui répond en mandarin.
JC: Oui heu... comme vous dites.

Boston - Bar karaoké.
Sont présents: Ally McBeal, Renee Radick et Ross Fitzsimmons.

AMB et RR sont à une table. FZ debout sur la scène chante. Exceptées AMB et RR les femmes sont charmées par sa prestation.
FZ: And they call it Puppy love / Oh I guess they'll never know / How we're pretty feels / And why I love her so
Le Bipper de AMB retentit. AMB lit le message.
AMB: Quoi ?
RR: Quoi ?
AMB: Le juge Boyle est mort.
RR: Non, c'est vrai ?
AMB: C'est une tragédie tu es d'accord ? On est obligé de partir.
FZ: This is not a puppy love.
Tout en chantant FZ regarde AMB et RR partir avec l'air déçu.

Tribunal - Salle de tribunal.
Sont présents: L'ambulancier, Billy Thomas, Georgia Thomas, Juge Jennifer Cone

AM: Est-ce qu'il a touché sa poitrine ?
BT: Heu.. non. Il allait prononcer son jugement et... On aurait dit qu'il était en train de s'endormir. Il a fermé les yeux et il est tombé en avant.
FR arrive en courant.
FR (à BT): Billy ?
BT: Il vient de mourir. Il était devant nous et il est mort.
FR pose sa malette.
FR (à AM): Nous étions amis. Puis-je le voir ?
AM acquiesce et laisse passer FR.
FR (triste, à HB): Qu'est-ce qui t'a pris de nous faire ça Happy ? Tu n'aurais pas du faire ça.
FR embrasse le front de HB.
GT (à BT): Ca va aller ?
BT: Ouais.

Boston - Un restaurant chinois.
Sont présents: Richard Fish, Ling Woo, John Cage et Nelle Porter.

Ils sont à table et mange le plat principal.
JC: Et ce curieux surnom Happy. Heureux n'était pas le mot que j'aurais choisi.
RF: Si, si. C'était un homme heureux mais ça ne se voyait pas. Comme tout le monde le trouvait grognon, pour compenser il s'est surnommé Happy. Il était très malin.
Le serveur s'approche de la table, JC le remarque derrière lui.
JC: Oh euh... Ling, est-ce que vous pourriez lui demander de ramener Stéphanie. Pour elle la séparation est un vrai traumatisme.
LW parle en mandarin à SC. Celui ci lui répond en souriant. LW s'emporte. SC tente de s'expliquer. LW s'énerve.
RF (à LW): Qu'est ce qui se passe Ling ? Pourquoi vous vous disputez ?
LW: Il... va devoir faire une très longue minute de silence, c'est tout ce que je peux dire.
SC tente de s'expliquer en montant le ton. LW s'énerve à nouveau contre lui.
RF: Euh qu'est-ce que ça veut dire ? On peut savoir ce qu'il y a ?
LW: La mauvaise nouvelle c'est que Stéphanie est bien revenue, la bonne nouvelle c'est qu'elle est délicieuse (LW met ses baguettes à la bouche). Elle a le goût de poulet.
JC est horrifié à l'idée que Stéphanie soit dans son assiette. De même pour RF et NP.
Un peu plus tard, LW et SC sont debout. Ils s'énervent l'un l'autre. A qui parlera le plus fort. JC pleure la mort de sa grenouille et RF, une patte de grenouille grillée à la main est en train de manger. NP est dégoûtée. Certaines personnes du restaurant se retournent vers LW et SC.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de Ally McBeal.
Sont présents: Ally McBeal, Georgia Thomas et Billy Thomas.

AMB: Je ne peux pas vraiment dire que je le connaissais alors... pourquoi est-ce que ça me fait autant de peine ?
BT: Parce qu'il n'était pas comme les autres. D'habitude quand on voit les juges, ils sont... ils sont tous si indifférents mais lui Happy Boyle, lui, il s'avait se montrer humain.
AMB: Hmm. Oh la la quand je repense à la première fois.
(Flash-back en couleurs atténuées)
HB: Montrez-moi vos dents !
AMB: Je vous demande pardon ?
HB: L'hygiène est importante pour cette cour, montrez-moi vos dents !
(Fin de flash-back)
BT: Moi aussi je me souviens de ma première fois,
(Flash-back en couleurs atténuées)
BT: fait un très large sourire.
(fin de flash-back)
BT: C'était mon second procès, j'étais tellement nerveux que j'ai failli rester coincé. Je .. je n'en reviens pas qu'il soit mort.
GT: Je ne savais pas qu'il comptait autant pour toi.
BT: Moi non plus.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de Elaine Vassal.
Sont présents: Ally McBeal, Elaine Vassal, Ross Fitzsimmons.

AMB voit de loin le bureau de EV. EV s'y trouve avec FZ.
AMB: Fitzy ?
FZ: Ah.. Vous pourriez m'expliquer ?
AMB: Je suis désolée mais une personne que je connaissais est morte hier soir.
FZ: Et vous êtes partie chercher de la craie ?
AMB: J'avais l'intention de vous téléphoner mais je...
EV: Venez Fitzy, il faut que nous ayons une petite conversation.
EV entraîne FZ dans le bureau d'AMB. La porte n'est pas fermée, AMB peut entendre la conversation.
EV: Je suis le genre de femme qui se jette à la tête des hommes dans l'espoir qu'un jour je finirai par en accrocher un. Je suis très forte à ce petit jeu. J'y joue très souvent et je dois dire que ça me plaît. En particulier quand il m'arrive de jouer en dehors de ma catégorie; et c'est ce que vous faites. Mais moi, j'ai assez de discernement pour voir quand je risque de me prendre le mur. Je ne me rue la tête la première. Il y a une différence entre perdre et être un perdant toute sa vie. Le perdant, inconsciemment, recherche toujours la défaite et c'est ce que vous faites avec Ally. Alors il serait peut-être temps pour vous d'ouvrir bien grand les yeux et de voir la réalité en face. Regardez Ally (FZ se retourne vers AMB, celle-ci est mal à l'aise), n'est elle pas intelligente, n'est elle pas superbe, n'est elle pas sophistiquée, n'est elle pas tout cela Fitzy ?
FZ: Euh..
EV: Je veux que vous sortiez de ce bureau, rentrez chez vous et écrivez-vous une lettre qui commencerait par "Cher Fitzy, tu t'imaginais quoi ?". Allez-vous en.
FZ en sortant s'approche de AMB. AMB fait semblant d'être dans la lecture d'un ouvrage.
AMB: La jurisprudence...
FZ s'en va. AMB ferme son livre.
AMB (soulagée): Ohhh
EV: Et voilà comment larguer proprement quelqu'un.

Tribunal - Bureau du juge Jennifer Cone.
Est présente: Juge Jennifer Cone.

FR se souvient de HB.
(Flash-back, les couleurs sont atténuées.)
HB enlève sa robe de juge et la met sur le porte manteau pensant être dans son bureau, FR assise à son bureau le voit faire.
FR: Vous vous êtes encore trompé de bureau, Happy.
HB: Oh décidément (il remet sa robe) je ne sais pas comment je m'arrange mais je me trompe toujours de porte. Un de ses jours il se pourrait bien que je vous trouve en petite tenue.
FR: Oui, vous me demanderez de vous montrer mes dents. Contente de vous voir, Happy.
(Fin de flash-back).

Tribunal - Bureau du juge Jennifer Cone (le 307).
Sont présents: Juge Jennifer Cone et Richard Fish.

FR sort de ses pensées, elle regarde un portrait de HB. RF entre dans le bureau.
RF: Salut.
RF ferme la porte.
FR: Salut.
RF rit au souvenir de la venue impromptue de FR chez lui alors qu'il avait amené LW.
FR: Je suis vraiment désolée.
RF: Non ne le sois pas. Je regrette seulement de ne pas être entré. Ling a dit que tu étais incroyable.
FR: Il entrait dans ce bureau trois fois par semaine soi-disant par erreur. Il se trompait de porte qu'il disait et on parlait pendant une heure, parfois même deux. Il me parlait de tous ses procès, de toutes les personnes qui allaient être amenées à comparaître devant lui ce jour là. Oh comme il va me manquer.
RF: A moi aussi. Si j'avais eu des penchants homosexuels... Tu as vu ce menton ?
FR et RF sourit.
FR: Hmm Richard, euh... tu crois que ton ami le pasteur me prêterait sa chapelle ? C'est moi qui prononcerait l'éloge funèbre de Happy.
RF: Oui, je suis sûr qu'il te la prêtera avec plaisir.
FR: Merci.
Silence gêné.
RF: A part ça... Est-ce que tout va bien ?
FR: On fait aller.
RF: C'est la vie, ça... ça va, ça vient.
FR: On est si peu de choses.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de John Cage.
Sont présents: John Cage et Nelle Porter.

JC danse sur "Give me that thing", il sautille . NP est à la porte. Il s'arrête de danser en la voyant.
NP: Bonjour. Je suis juste venue me moquer de vous. Je rigole. Vous avez une raison particulière de faire des bonds ?
JC: C'est un exercice de ma thérapie par le sourire. Je me livre à des mouvements rythmiques pour créer un bien être émotionnel
NP: Ahh. Assis !
JC: Non je préfère rester là. Je...
NP: Assis !
JC s'assoit sur le canapé, NP à côté de lui.
NP: Son heure était venue, John. Les toilettes, la porte, la fenêtre; pour finir, les baguettes. Il l'a rappelée auprès de lui. Mais nous ignorons pourquoi Dieu décide de faire telle ou telle chose. Les voix du Seigneur sont impénétrables. Tout ce dont nous sommes sûrs, c'est qu'il a l'air de haïr les grenouilles autant que moi.
JC utilise son sourire de thérapie. NP lui rend son sourire.
JC (sourire de thérapie): J'aimerais être seul.
NP: (rire) Bien sûr. (NP se lève et se dirige vers la porte) Prenez-le comme vous voulez mais je ne l'ai pas trouvé du tout délicieuse. Non au contraire, je l'ai même trouvée un peu dure.
NP s'en va.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de John Cage.
Sont présents: John Cage et Ally McBeal.

JC assis sur le canapé commence à rire. Il éclate de rire. AMB arrive à ce moment là.
AMB: John ?
JC n'arrive pas à retenir son fou rire.
JC (en riant): D'abord les toilettes floourt, mais elle lutte et la voilà qui réapparaît pour découvrir... tu vois ce que je veux dire.
AMB: De l'eau pas fraîche. (elle sourit)
JC: Hmm (rire) Ensuite Nelle et Georgia commencent à faire des passes avec elle jusqu'à ce qu'elle prenne la porte et paf et bang ellese retrouve par terre avec des convulsions (rire). (AMB rit, JC se lève)Oh et puis la réanimation, Richard qui appuyait ohh mais j'oubliais l'appareil respiratoire pff oh pff oh pff (AMB et JC rient). Après on a cru qu'elle s'en remettrait pas mais on a dit: "ah si elle est pas réveillée dans les 24 heures, elle est dans le coma pour une semaine (AMB et JC rient). Et ben non elle se cramponne, elle se bat courageusement, elle se bat jusqu'à ce qu'elle reprenne conscience et là je l'envoi valdinguer par la fenêtre (JC rit)
AMB et JC rient.
AMB (rire): Et ensuite, ensuite Ling l'attrape avec une boîte...
JC (rire): On va dîner pour fêter nos retrouvailles et ils nous la servent à table.
AMB et JC rient follement.
AMB: Là on est sûre qu'elle est morte.
JC: Oh morte et digérée. Et le pire c'est que ça nous fait rire.
AMB: Shopsuey de grenouille.
JC arrive à se calmer puis s'énerve. AMB continue de rire.
JC: Non le pire c'est que ca te fait rire (AMB s'arrête de rire) Ma meilleure amie est morte et ça te fait rire.
AMB: Quoi ?
JC: Elle a de la chance d'être morte parce que les gens sont malsains, ils se réjouissent du malheur des autres. (JC se dirige vers la porte) Stéphanie était trop bien pour ce monde pourri. (à la porte) Oh oui elle a de la chance d'être morte (il claque la porte en sortant

).

Appartement de Renee Radick et Ally McBeal - Le salon.
Sont présentes: Ally McBeal et Renee Radick.

RR est assise sur le canapé, AMB parcourt le salon de long en large.
AMB: Le monde est composé de plein de gens bizarres.
RR: Tu viens seulement de t'en rendre compte ?
AMB: Pourquoi on nous a rien dit ? A la maternelle, ils auraient pu nous dire: "Attention, le monde est peuplé de gens étranges.". Alors on ne se serait peut-être pas senti coupable en devenant bizarre en grandissant. Et peut-être bien qu'on se montrerait plus large d'esprit avec les gens étranges.
RR: Où est-ce que tu veux en venir ?
AMB: Ah... Est-ce que... tu crois... que j'ai été trop rapide à juger Fitzy ?
RR: Tu peux répéter ?
AMB: Quand on y réfléchit il ne peut pas être plus étrange que John Cage, ou... ou que Richard Fish, ou Happy Boyle avec sa manie des dents. Et il était apprécié Renee.
RR: Par qui ?
AMB: Par toutes les personnes qui le connaissaient. Même moi. Oh c'est dingue... ça me rend... très triste... qu'il soit mort. Ne me demande pas pourquoi je... mais et toi tu n'as pas de peine ?
RR: Si j'en ai, oui. Mais qu'est-ce que ça a à voir avec Fitzy ?
AMB: Je me contente de dire... ah je ne sais plus ce que je veux dire. Je veux dire qu'on nous a programmé pour qu'on croit que les personnes admirables étaient normales et séduisantes mais ce n'est peut-être pas vrai. Tous... tous... tous les John Cage et les Happy Boyle, c'est peut-être eux les gens géniaux. Et peut-être qu'on passe à côté de plein de choses en méprisant tous les Fitzy. Non mais regarde nous... Soyons clairs, on est en train de passer à côté de beaucoup de choses.

Appartement de Georgia et Billy Thomas - La chambre.
Sont présents: Georgia Thomas et Billy Thomas.

BT repense à HB. GT et BT sont couchés.
HB: Messieurs les jurés, le témoin de cette affaire a un petit morceau d'épinard coincé entre les incisives. Et quand les impuretés se seront accumulées entre la dent et la gencive, les bactéries commenceront à se multiplier. Même le légume le plus innocent peut se transformer en véritable bombe atomique.
BT revient à la réalité.
GT (à BT): A quoi tu penses ?
BT: Oh... Happy. Il m'invitait régulièrement à déjeuner, j'avais toujours l'intention d'y aller au départ mais je finissais toujours par remettre à plus tard.
GT: Essaye de remettre sa mort à plus tard.
BT: Je n'ai pas envie de rire, Georgia.
GT: Billy, c'était un vieux juge cinglé qui nous amusait. Qu'est-ce qui se passe ?
BT: Il se passe qu'il est mort, disparu.
GT: Disparu comme ton père ?
BT: Quoi ? Non, Happy Boyle n'était qu'un homme avec qui je travaillais souvent. Rien à voir avec mon père.
GT: Non, mais ton père et toi,... vous vous promettiez toujours de vous voir demain, la semaine prochaine, le mois prochain et puis il est mort.
BT: Il ne s'agit pas de ça. Je te parlais seulement de Happy Boyle. Et c'était quelqu'un de bien et... il n'est pas question de mon père.
GT: D'accord.

Cabinet Cage / Fish - Bureau de Richard Fish
Sont présents: Ling Woo et Richard Fish.

LW: Pourquoi veux-tu aller aux funérailles ?
RF: On ne respecte pas les vivants, honorons au moins les morts.
LW: C'est parce que la femme nue va prononcer son éloge.
RF: Ling, je t'en prie...
LW: Ne m'appelle pas Ling.
RF: C'est Happy Boyle, on l'aimait tous. On veut lui faire un dernier adieu.
JC entre.
RF: John.
JC: Richard, Ling, (JC se cambre d'un côté puis de l'autre.) Est-ce que ce pantalon met mes fesses en valeur ?
RF (murmure à LW): Oh. Rendez-vous crucial avec Nelle. (à JC) Je trouve qu'il les avantage. (à LW) Il les avantage, non ?

Cabinet Cage / Fish - Bureau d'Ally McBeal.
Sont présents: Ally McBeal et Elaine Vassal.

AMB entre dans son bureau au moment où EV l'apostrophe.
EV: Il y a du nouveau au sujet de Fitzy.
AMB: Ah.. Qu'est-ce qu'il a encore fait ?
AMB tombe nez à nez avec FZ et pousse un cri de frayeur. FZ cri aussi.
EV (à AMB): Il est dans votre bureau.
AMB: Merci Elaine.
FZ (à AMB): Je suis juste venu pour m'excuser.
AMB: Oh... euh..
FZ: Vous avez une minute. Est-ce qu'on peut parler ?
AMB ne sait pas comment refuser mais est visiblement dérangée par sa présence.
FZ: Ce ne sera pas long.
AMB: Bon d'accord. D'accord. (à EV) Pourriez-vous nous laisser une minute Elaine ?
EV: Oh mais certainement Ally.
FZ: J'y vais... alors voilà...
EV passe entre AMB et FZ et pousse FZ dans le bureau de AMB dont elle ferme la porte.
AMB: Vous avez failli me déboîter l'épaule.
EV: Ecoutez-moi, ce genre de maniaque n'abandonne jamais, vous devez le balancer.
AMB: Elaine !
EV: Il n'y a pas d'Elaine qui tienne, je connais ces gars là. Laissez-le tomber, Ally.
AMB rentre dans son bureau et ferme la porte en la poussant.
AMB: Euh... Fitz...
FZ: Je jure que je n'avais pas l'intention de vous embarrasser. Mais, vous savez, mon histoire préférée c'est la belle et la bête et... (AMB s'assoit) Et quelque chose me dit que vous partagez mon goût pour le romantisme. Je regrette qu'on ai pas eu cette chance.
AMB: Vous essayez encore.
FZ: Ca veut dire quoi ?
AMB: Elaine a raison, vous tentez votre dernière chance en jouant la carte du conte de fées.
FZ: Ce qu'il y a c'est... c'est que j'ai l'intuition que, sous votre carapace, vous êtes une femme pour qui la priorité c'est... vous savez quoi... le sexe. Et malgré mes petits défauts apparents, je suis équipé pour vous satisfaire.
AMB se lève.
AMB: Fitz...
FZ (fier de lui): Hm hm
AMB voit déjà la benne à ordure se lever, FZ va être plaqué en beauté.
AMB: Vous êtes peut-être quelqu'un de très chouette, et je reconnais que je devrais prendre le temps de vous découvrir. Que vous soyez ou non quelqu'un de très chouette.
FZ rit de satisfaction.
AMB: Mais je ne veux pas en prendre le temps (FZ perd son sourire). Je ne veux plus jamais vous revoir. Et j'ai bien dit... plus jamais.
FZ tombe dans les ordures dans les pensées d'AMB.
FZ: C'est.. c'est dommage. Je me dis que vous auriez pu être la bonne.
AMB: Pour certaines personnes il n'y en a pas de bonne.
FZ ouvre la porte, EV perd équilibre, elle écoutait à la porte. FZ s'en va, AMB se rassoit.

Cabinet Cage / Fish - Les toilettes mixtes.
Sont présentes: Ling Woo et Nelle Porter.

LW est en train de se refaire une beauté. NP entre.
NP: Dépêche-toi, ça a déjà commencé.
LW: Tout de suite, je veux être parfaite.
NP: Ling, c'est un enterrement personne ne le verra.
LW: Et d'ailleurs pourquoi y allons-nous ? On ne connaissait même pas le mort. J'ai une ride.
NP: Nous y allons par respect pour nos amis qui, eux, le connaissaient.
LW: Oh je t'en prie, le problème avec tes amis c'est qu'ils s'intéressent qu'aux petites gens. C'est avilissant.

Chapelle.
Sont présents: Juge Jennifer Cone, Billy Thomas, Ally McBeal, Georgia Thomas, Richard Fish, Elaine Vassal, John Cage et Renee Radick.

FR au pupitre fait l'éloge funèbre de HB. Le cercueil de HB est dans la chapelle.
FR: Et il disait qu'avec sa bouille de clown, il avait le choix entre le cirque et la justice. Il disait aussi qu'il y avait trop de carrier mal soignées. Il était si gentil. Il venait souvent dans mon bureau. Et même si il disait qu'il s'était trompé de porte, je savais qu'il n'était pas là par erreur. Non, ce qu'il y avait de bien avec Happy Boyle, c'est qu'il avait le don de repérer ceux qui avaient besoin d'un peu de compagnie.
NP et LW arrivent et s'installent.
FR: Un jour je lui ai demandé: "Happy, qu'aimeriez-vous qu'on retienne de vous ?", et il a dit alors: "J'espère qu'au moment ou je mourrais, on pourra dire que ma vie n'a pas été vaine.". Et en vous voyant tous réunis, je.. (FR se met à pleurer) je ne sais pas pourquoi je pleure. (BT se dirige vers le pupitre) Je veux dire je le connaissais bien sûr mais en fait je ne le connaissais pas tant que ça. (BT prend sa place, à BT) Merci. (à l'assemblée) Excusez-moi.
FR va s'asseoir.
BT: Je... je ne le connaissais pas tant que ça moi non plus. Et je suis certain... que beaucoup d'entre vous ne s'attendaient pas à ce qu'il laisse derrière lui un si grand vide. Mais le peu que je l'ai connu... me permet de dire aujourd'hui... que nous aurions dû prendre le temps de mieux connaître cette personne. Et le pire de tout c'est qu'on ne peut rien y changer parce qu'il est mort avant même qu'on ait pu... (BT sourit) Happy nous faisait toujours sourire. Il y a trois choses que nous pouvons faire pour rendre vraiment heureux Happy. Premièrement, c'est de rentrer chez nous et d'appeler une personne qu'on aurait dû appeler hier, de lui dire ce qu'on éprouve pour elle. Deuxièmement, c'est d'aller déjeuner avec quelqu'un qu'on aurait envie de mieux connaître. Et troisièmement, pour l'homme qui est dans ce cercueil, montrez-moi vos dents.
L'audience rit ou sourit et ouvre la bouche. Des personnes âgées sortent leur dentier.
La chorale menée par LK se met à chanter BT retourne s'asseoir. AMB pleure.
BT (à GT): Tu as l'haleine fraîche.
LK: Think about the sun, Happy / Think about her golden glance / How she likes the world up / Well now it's your chance / With the guardian of splendor / Inviting you to dance / Happy, think about the sun / Think about your life Happy / Think about the dreams you've planned / Think about the moments / So close at hand / With the power and the glory / that are there at your command / Happy, think about your life / Yeah well well well well well / Think about the sun, Happy / Think about her golden glance / How she likes the world up / Well now it's your chance / With the guardian of splendor / Inviting you to dance / Happy, think about the sun/Think about your life, Happy / Think about the dreams you've planned / Think about the moments / So close at hand / With the power and the glory / that are there at your command / Happy, think about your life / Well well well / At your command / Happy, think about your liiiiiiiiife !
Pendant que LK chante tout le monde se lève et se met à danser. Tout le monde sourit (même NP et LW).. On revoit des images de HB. A la fin de la chanson tout le monde applaudit et les personnes âgées envoient leur dentier dans le cercueil d'HB.

Boston - Une rue.
Sont présents: John Cage et Nelle Porter.

JC et NP viennent de sortir de l'église et marchent dans une rue de Boston.
JC: C'était le plus bel enterrement auquel j'ai jamais assisté.
NP: Ah oui. Comment ça ?
JC: C'est difficile à expliquer. Peut-être parce que c'était lui, il fallait que ça se termine dans la joie.
NP: Est-ce que on va en revenir à Stéphanie ?
JC: Oh malgré toute votre compassion, vous n'avez jamais compris ma relation avec elle.
NP: Non, j'ai réalisé à quel point elle était importante pour vous mais pour quelles raisons, ça reste un mystère.
JC: Pourquoi personne ne peut comprendre mon attachement à cette grenouille ?
NP: Parfois les gens ont du mal à comprendre pourquoi une personne est attirée par une autre. Je me trompe ? (NP s'arrête et montre une marche de l'escalier) Vous voulez entrer ?
JC: Non, pas ce soir. Une autre fois peut être.
NP: Euh...
JC (murmure): Ta da da da ... thérapie du sourire.
NP passe sa main dans le cou de JC.
NP: Si vous n'entrez pas, nous allons être obligés de nous dire au revoir ici... Et...
JC: Je vous remercie pour... le réconfort que vous m'avez apporté dans cette épreuve.
NP pose son index sur la bouche de JC pour lui dire de se taire.
NP: Je suis désolée John mais j'ai décidé de ne pas attendre votre baiser indéfiniment. Peu importe ce qu'on, dira de moi.
NP embrasse JC qui lui rend son baiser.
NP: Vous pensez qu'on pourra renouveler l'expérience ?
JC: Bien sûr.
NP: Bonne nuit.
JC: Bonne nuit.
NP rentre dans son immeuble. JC repart avec "You're the first my last my everything" dans la tête...

Bar du rez-de-chaussée.
Sont présents: Elaine Vassal, Renee Radick, Ally McBeal, Richard Fish, Ling Woo et les danseurs jumeaux.

EV, RR et AMB dansent sur "You're the first, the last, my everything" chantée par VS.

Boston - Une rue.
Est présent: John Cage.

JC danse toujours; il est très heureux.

Générique de fin.

Prologue.
Scenes from last episodes.


The unisex.
JC peeps above his stall into RF's stall. RF is sitting on the toilet, his pants down, reading a book.
JC: Richard ?

RF: John ! Good to see you ! What's up ?

JC (escalating the stall and landing into RF's stall): Everything OK with you and Ling ?

RF: John, you're in my stall.

JC: And Whipper ? How is she ?

RF: John...

JC: I'm going to kiss her.

RF: Whipper ?

JC: Nelle.

RF: Ah... And... ?

JC: I'm fraught. I mean, you told me how much importance Ling laid on that first kiss and I'm concerned Nelle may do the same.

RF: John, you're in my stall.

JC: Could you... What were Ling's instructions, specifically ?

RF (getting up, we hear a sound like he is also getting his pants up - he is now in front of JC, very close to him - JC has his back to the door of the stall): Well, first thing is the head tilt.

JC: The what ?

RF (motioning JC's head): Head tilt. Ling says it's bad to get nose to nose. Look at us, all this anxiety over a first kiss ! In a bathroom, like a couple of teenagers ! (they both laugh a little) Gay teenagers, my pants are down.(cut to outside the stall - NP is standing by the sink, listening to them) The lips should be soft, and poised.(cut back to the stall) You want to lick first.

JC: What do you mean I want to lick first ?

RF: You don't want a dry lipper... (cut to EV entering the unisex, startled at NP's listening, then taking her stand to listen too)

JC: I've got a secretion problem.

RF: Make it a strength. Concentrate (cut back to the stall). Hear the bells ! (JC hears them) Do you hear them ?

JC: I do !

RF: Do you ?

JC: I think I do. (cut to NP and EV)

NP: I know I do.

EV: Ding, ding, dong, kiss. (cut back to the stall)

JC: Well, it was wrong to have popped in...


Credits.


Cage & Fish, lobby, in front of EV's desk.
EV (holding a cup of cappuccino out of reach of AMB): Not until I get time sheets !
AMB: Time sheets are for real lawyers, Elaine, when do you see me actually work ?

EV (still keeping the cup out of reach): That's funny ! Richard's getting a new peeve, and he wants the time sheets.

AMB: OK, ok, I'll do the time sheets (still trying to get the cup but not able to grab it)

EV: And when you do...

AMB: Give it to me ! (Elevator opens : a funny looking man, FZ, gets out with a bouquet of flowers) Ah ! (she dives on the floor in front of the desk)

EV (bending over her desk): What ?

AMB (still on the floor): Bad date, last night, get rid of him, quick !

EV (turning around and now facing the man): Hello !

FZ: Hi !

EV: May I help you ?

FZ: Is Allison in ?

EV: Allison ?

FZ: Mac Beal. I'm suitor, Ross Fitzsimmons. Be a love and tell her Fitzy's here, hum ? (he pucks his lips and blows a kiss to EV)

EV: Fitzy, how do I say this...

FZ: What ?

EV: Ally, sudden... she died. It was awful, she was...

FZ (pointing at AMB's leg on the floor behind EV's desk) : Is that her leg ?

EV: What ? (they move towards the leg, EV staying between him and the leg as much as possible) Oh, yes, the police, they've asked us not to move her... They're on their way over with the chalk. She was murdered, just...

AMB (FZ starts to tickle her leg and she laughs): Stop !

FZ: Nice game !

EV: Ally, you're alive !

FZ: Very funny, very funny...

EV: Oh, I'm just glad to see that you're OK... (and she kisses her on full mouth, long kiss...)

FZ: And I'm not falling for that lesbian trick. You think you're the first woman I've courted who's pretended to be either dead or gay ? Get in line ! Does this mean it was a bad date ?

AMB: Well, Fitzy, umm...

FZ: You just judge people on looks, don't you ?

AMB: I do not !

FZ: What about personality ?

AMB: Great ! Get one ! (feels sorry for saying something so harsh - she imagines her self as little as a thumb, getting on top of FZ's shoe and saying) I'm sorry !


JC's office. There are sounds of crickets in the office. Stefan is lying on the desk, still in a coma. JC is at his desk, looking at Stefan. RF enters the office.
RF: John ? Crickets ?
JC: He loves them. I'd always have them for Thanksgiving. A little cranberry on the side.

RF: Nuts...

JC: Doesn't like nuts.

RF: No you, you're nuts, you've got bugs blasting on a stereo, give it up, John, he's gone ! Coma, this Thanksgiving he's the vegetable ! Bygones.

NP (entering): Any change ?

JC: No, and could you both please leave ? This doesn't help (to RF) You're callous, and (to NP) you assault his every move !

NP: I never assaulted him !

JC: You threw him into a door.

NP: Well, to get him off me !

JC: You hit him with a file.

NP: What ?

JC: In the complex, you swat him with a file.

NP: I didn't swat him, I defended myself !

JC: You swat him, you picked up a file and you... (JC does the moves as he says them, and Stefan jumps literally into the file as JC swats the file - Stefan ends up on the window and slides down)

RF: Gone now.


GT and BT in an office. At first camera does not show the OW (orange woman).
OW (voice over): Feel free to gawk, I'm quite used to it.
BT: We don't mean to... It's just...

OW (now in camera): I'm orange !

GT: How did this... ?

OW: Who knows ? Some doctors say it's a reaction to the sun, others claim I ate too many carrots, some say a genetic predisposition. The thing is, this is permanent, and I lost my job because of it. People wanna stare at me when I walk down the street. What can I do ? Children wanna be coy a little. What can I do ? But when I perform my job well ! And I still get fired, just because...


Elevator opens. It is LW (weird music). EV is in the lobby and starts going after her.
EV: Ling. Hi ! Welcome.
LW: My therapist told me to pay no mind to those who don't matter.

EV: Yes, well, if you're looking for Nelle she's in John Cage's office, not hers (LW stops and turns around) Also, if there's any way that I can help, I know you're hurt, and it's just that I want to be a part of it.

LW: You help by just being there Elaine. Whatever my pain, I can take heart in not being you.

EV: That was very good ! Did you know that you're my favorite vicious person in life ? (she leaves)


JC's office. Stefan in on the ledge of the window, outside.
JC: I see him, he's on the ledge, he looks conscious.
RF: Ling ! Hey !

JC: Call the fire department.

RF: Oh yeah, they'll rush over, send a chopper...

NP: Well, can't he climb back up ?

JC: No, he's afraid of heights.

NP: How can he be afraid of heights, he's a tree frog ! He's got the sticky little hands... never mind.

LW: I need a cereal box and some string. I better not get a wart.


AMB's office. RR is with her. AMB at her desk, RR in front of her.
RR: How do you say yes to a date ?
AMB: I don't know, one second I'm kissing Elaine, and the next thing I know I, I...

RR: Where are you gonna go ?

AMB: Hopefully a movie, some place dark with no talking, and you'd better be coming too

RR: Oh, no !

AMB: Oh, yes, you're the reason I met him, and the least you can do is... (knock on the door)

FZ: Ally ?

RR: See that ? He can't even startle you !

AMB: Renee !

FZ: I... brought you the itinerary.

AMB: Itinerary ?

FZ: For our date, hello !

RR (taking the sheet): Ooh, karaoke !

FZ (taking the sheet back): I'm very good ! (AMB is having the fantasy of being bip-bip running out of the office really fast)


JC's office. Window ledge. There is a box attached to some string. JC is talking into a megaphone.
JC: If you hop in the box Stefan, we can pull you to safety. You have to trust me Stefan, trust !
RF: How can he trust the world, John, he's been flushed, swat, smacked, he's an abused frog !

LW: Maybe he's depressed. He looks like a jumper, is he depressed ?

JC (putting the megaphone down): I realize it would be easy to locate humor in this situation, I would appreciate you not doing it !

LW (gets in front of the window, she is holding the string): Hang on !

JC: Whooo...

RF: Wait ! (Stefan is starting to walk towards the box) He's moving !

LW (lifting the box once Stefan has hopped in): Got him ! Give me some room !

JC: Easy ! Easy !

LW: He's annoying me !

NP: John !

LW (gives JC the box): There. (to NP) Can we talk now ?

JC (taking Stefan in his hands): You're alive ! You're awake ! You're back !

LW (to JC): You're mental !


Elevator opens. Whipper is in it.
EV: (under her breath) Excellent ! (to WC) Whipper !
WC: Hi Elaine.

EV: How are you ? I heard about the incident, it sounded awful ! If you ever need to talk...

WC: Yes Elaine, that's exactly why I'm here, to extract a little comfort from you...

LW (arriving with NP): The naked woman is here. She's disguised in clothes.

WC: Well, you know, we've never officially met.

NP: What's going on ?

LW: This is the naked nude thing I was telling you about. I saw her buttocks, they upset me. Look at her hair...

RF (arriving in the lobby also): Whipper ! What brings you... Hi ! You look great, what... What's the...

WC: Richard I came to apologize for what happened...

EV: Wait, wait, not everybody's here. Can I get Ally ?

WC and RF: Elaine !

WC: It was just very wrong of me to... Here's your key. I shouldn't have done it, I'm sorry Richard. (she leaves)

LW: I didn't hear an apology to me !


Court room. Case of the Orange Woman. BT and Attorney talking to the judge, Happy Boyle.
BT: I am sure there're some places in the South where customers refuse to see a Black travel agent. Does that make it OK to fire him ?
Attorney: I object to this case being like into the discrimination against African-American...

BT: I am not doing that !

Attorney: You just did it ! I...

BT: The point I'm making, the law doesn't say you can't discriminate against Blacks, or Yellows, or Reds, it says color ! She was fired for being orange !

HB: Are there more ?

BT: Excuse me ?

HB: Orange people.

BT: I don't think that's relevant.

HB: I always thought that one day people from another planet would land on Earth, and ask me to bestow them their Civil Rights. But I figured them to be green.

BT: You Honor...

HB: People sometimes think I'm an alien. Behind my back they call me Yoda. I try to rise above it.

BT: Your Honor, Miss Poole is not an alien. She is an American, asking you to say that it is not OK for her to be fired because of her skin color !

HB: Would you step up here, young woman ? (she gets closer). Let me se your teeth. (she shows him)


Cage & Fish office. EV's desk is covered with bouquets of flowers.
AMB (quite agitated): How did it happen ? How... You were there, how did it happen that I've agreed to date him ?
EV: Well, why did you date him the first time ? (signing a delivery receipt and flirting with the flower guy)

AMB: Renee's friend fixed me up... I would call right now and call it off but that would just fuel his passive aggressiveness. I... Oh... I'm just... I'm just gonna go through with it ! I'm gonna tell him that he had his chance, and that's that !

EV: All, it's nice to be nice. I believe in being nice. But sometimes you've got to dump someone. Give this guy the bin.

AMB (ironically): Thank you Elaine, you're such the sage !

EV (giggling with pride): There's some things I know. You pretending to be dead, I think he liked it. You've got to give him the straight hard dump, it's the only thing these bastards understand. (AMB is not happy and rips a flower)


Court room. Case of the orange woman. Happy Boyle is giving his conclusions.
HB: So many conflicting thoughts have been spinning through my head. On the one hand it is his business, and on the other, firing somebody for skin color, and (sentence escapes me here)I think you're a very pretty color (JP looks pleased with that statement), there's been many times I wish my own wife glowed in the dark, it would be easier for me to se what I was doing (audience laughs), but this case is not about skin color, and I'm impotent. I mean the law is impotent to protect you. (he tilts his head, closes his eyes, barely reopens them and sighs, closing his eyes again).
BT: Your Honor... Judge Boyle ? (his head falls hard on the desk - BT, GT and the defending attorney get up) Call the paramedics ! Your Honor ! Judge Boyle ? Happy ? Call the paramedics, damn it !

Bailiff: We're on it !

GT (touching HB's wrist): He's got no pulse.

BT: What do you mean he's got no pulse ?

GT: I think he's dead !

BT: He can't be ! (he checks HB's pulse also) He is ! He's dead !

Attorney (lifting the head of HB to read the conclusion): Who won ?

GT (slapping his hand and making the attorney let the head go): Hey !


Chinese restaurant. RF, LW, JC and NP at a table.
RF (talking on a cell phone): Dead, dead ? Oh my God ! Which way did he rule ? (to JC) Happy Boyle, bygone. (closes the cell phone)
NP: What did he die of ?

JC: They don't know. He said he was impotent, boom. Soy sauce ?

JC: I liked Happy Boyle. I'd like to take a moment.

RF: Absolutely (they bow their heads and hold their noses between their thumbs and middle fingers - NP and LW look at each other and decide to go along and do the same)

Waiter (coming over at their table): Cook bad ?

LW: Everything's fine, somebody's dead.

JC: Ling, could they perhaps feed Stefan ? Maybe just a little lettuce or something, he's giving me a look of famish. (LW speaks in Chinese with the waiter, who speaks back). And bring him right back, he suffers a little separation anxiety. (the waiter responds something in Chinese) Okay...


Karaoke Bar. Fitzy's singing "Puppy Love", from Donny Osmond.
FZ: And they call it Puppy love / Oh I guess they'll never know / How we're pretty feels / And why I love her so / And they call it Puppy love / Just because we're seventeen
Women in the audience are charmed, RR is laughing, AMB's beeper goes off.

AMB (reading and not believing it): What ?

RR: What ?

AMB: Judge Boyle died.

RR: He did ?

AMB: That's a tragedy right ? We should leave ! (they leave - FZ has a sad look as he watches them leave)


Court room. OCME people are tending to the body. BT and GT are still there.
Paramedic (taking notes): Did he grab his chest or anything ?
BT: No... He was giving his ruling... He looked like he was falling asleep... He just closed his eyes (WC arrives) and his head dropped.

WC: Billy ?

BT: He just went. He was there, then he was gone.

WC: (to the paramedic) Can I see him, I'm a friend. (she goes over to the body) Now why did you go and do this, Happy ? You shouldn't have done this. (she kisses his head)

GT (to BT): You're OK ?

BT: Yeah.


Chinese restaurant.
JC: The thing about him, he never struck me as happy.
RF: He was happy, he just didn't look it. People thought he was a drum so he nicknamed himself Happy to compensate. Smart little guy.

JC: Ling, could you ask him to bring Stefan back ? He has some separation problems.

LW (talking Chinese, translation): Can you bring the frog back, the strange one misses him.

Waiter speaks back in Chinese, a huge smile on his face, showing them the plates. LW and the waiter talk for a while in Chinese, LW is very upset. The waiter is trying to explain usually people come with pets asking the cooker to prepare it as a meal.

RF: What's going on ?

LW: He's going to be taking a big moment, that's all I can say.

LW obviously doesn't know how to tell this to JC.

The waiter gives more explanations in Chinese, LW and him argue some more.

RF: What's going on ?

LW: The bad news is, Stefan is back. The good news is, he's delicious. Tastes like chicken ! (LW goes on with her dinner, while RF, NP and JC look horrified at the thought they ate a frog, in particular, Stefan).

More arguments in Chinese. LW and the waiter are now in the middle of the restaurant and everyone's looking at them.


Office. AMB, GT and BT.
AMB: I didn't even know him, really. So, so, why do I miss him so much ?
BT: Because there was something there. Every other judge sits there, so... I don't know, so cold. Happy Boyle, there was something human there !

AMB (nodding and smiling): I...I remember my first time.

AMB remembrance.

HB: Let me see your teeth.

AMB: I beg your pardon ?

HB: Hygiene is important to this court. Show me your teeth. (she does)

End of remembrance

BT: I remember my first time too. It was my second trial, I was so nervous, (flashback shows BT showing his teeth) I ever did it. I can't believe he's gone !

GT: I never knew you cared so much about him.

BT: Neither did I.


Lobby. AMB is walking through.
She spots FZ at EV's desk. Tom Jones "Unusual" tune is playing. She walks up to them.
AMB: Fitzy ! (the tune scratches like a vinyl).

FZ: Umm, did I miss something ?

AMB: I'm sorry, but somebody I knew died, and I...

FZ: So you went out to get some chalk !

AMB: Look, I was gonna call, but...

EV (leading FZ into AMB's office): OK, Fitzy, time for us to have a little chat ! (they are now in the office) I'm a person who throws herself at men, figures once in a while something's gotta stick. I play the game, I know the game, I enjoy the game, especially when I compete just a little out of my league, like you're doing here. But I also have the sense on those occasions I do go splat not to get up and hurl myself again. There's a difference between losing and being a loser, who on some unconscious level seeks that defeat. That's what you're doing with Ally, and it's time to stop and take a very big bite out of reality. Look at Ally. (they both do) Is she not beautiful ? Is she not smart ? Is she not sophisticated ? Is she not all those things, Fitzy ? I want you to walk out of this office, go home, and write yourself a letter starting "Dear Fitzy, what were you thinking ?" Now go ! (he leaves -"Unusual" starts again, slowing and scratching as Fitzy passes near AMB and goes towards the elevator). Now that's the way to dump somebody, Ally.


Flashback. WC's office.
HB gets in and starting to take off his robe. He is wearing a muscle shirt and boxer shorts underneath.
WC: Wrong chambers again, Happy.

HB: Oh, damn ! (he pulls his robe closed again) I don't know why I keep walking in a door too soon. One of these days I'm out there, coming in and catch you naked !

WC (smiling and writing): Yeah, and you'll just ask to see my teeth ! Good catching up with you, Happy !


Flashback fades into a picture of Happy Boyle smiling. WC is looking at it. WC's office. RF comes in.
RF: Hey !
WC: Hey ! (he laughs a little) I am sorry !

RF: Forget about it ! I just wished I had walked in, Ling said you looked incredible !

WC (after a short pause): You know he used to come in here, by mistake, three times a week. He'd picked the wrong door ! And then we'd talked for an hour, sometimes two. He'd talked all about his cases, you know, all about all the characters that would appear before him that day. I'm gonna miss him.

RF: Me too ! Now how am I gonna have that homosexual experience, look at that waddle ! (he laughs)

WC: Richard, umm, your clergy friend Mark, can I borrow his chapel ? Happy's memorial is gonna be left to me.

RF: I'll ask him, I'm sure that'd be OK.

WC: Thanks.

RF: Is everything... You're otherwise OK ?

WC: Sure.

RF: People come, people go, umm ?

WC: The same story.


JC is dancing in his office, to "Give me that thing". He's jumping around, and NP comes in. He stops when he sees her.
NP: Hey ! Just came in to disparage you ! Kidding ! Any reason you're hopping about ?
JC: It's the next form of my smile therapy. I'm using physical optimism to induce emotional well-being.

NP: Sit.

JC: I'd rather not.

NP: Sit ! (they both sit) His number was out, John. The toilet, the door, the window ? The chop sticks. He called his number. We don't know why God does some of the things he does, his ways are mysterious. All we know for sure, He seems to hate frogs as much as I do.

JC (using his smile therapy): Can I be alone ?

NP: Sure. (She leaves, from the door) For what it's worth, I didn't find him delicious at all, I thought he was a little tough.

After a pause, JC is starting to laugh alone in his office, can't stop laughing - AMB comes in)

AMB: John ?

JC (still laughing through the dialogue): First the toilet. Pschh... And then, then he fights his way back up into the bowl, only to find, I mean you know...

AMB: Unfresh ?

JC (still laughing): And then Nelle and Georgia play a game of catch with him, until, well, the door, and then wham, and then splat, and then there, with the little legs twitching... (laughing) and then the chest compressions, Richard took his little... Oh, no, then the respirator (makes moves with his cheeks like a fish - AMB is laughing with him) And then we think he'd never come back, the doctor say if it doesn't happen in 24 hours, he's in a coma for a week ! (burst of laughter) But no, he doesn't give up, he battles on, he battles his way back to consciousness, and then I launch him out of the window !

AMB: And Ling gets him with a box !

JC: Then we go out to celebrate and we eat him !

AMB: He's dead now boy !

JC: He's so dead ! And now we're laughing !

AMB: Chop suey frog !

JC (stops laughing and gets sad and angry): Now you're laughing ! My best little friend is dead and you're laughing ! He's lucky he's gone, you know that, because people are sick. They just laugh at tragedy. (starts to storm out of the office) Stefan was too good for this world, boy ! Yeah, he's lucky to be gone ! (slams the door).


Evening. RR and AMB in their flat. RR is on the couch, AMB walks in.
AMB: The world is juts made up of weird people !
RR: You're just figuring that out ?

AMB: Why don't they tell us ? I mean as kids, why don't they like tell us in kindergarten, people are odd ? Then at least we wouldn't feel so bad about growing up being strange ourselves, and maybe, we would be more tolerant and open minded about the strange !

RR: Where is this going ?

AMB: You think that I was too quick to judge Fitzy ?

RR: Excuse me ?

AMB: Well, think about it ! He can't be any stranger than John Cage, or Richard Fish, or Happy Boyle with the tooth fetish, he was really beloved, Renee !

RR: By who ?

AMB: By everybody who knew him, I mean, even me ! I... I... It hurts that he's gone, don't ask me why, but don't... you miss him ?

RR: Yeah ! What's this got to do with Fitzy ?

AMB: I'm just saying... I don't know what I'm saying ! I'm saying that we're brainwashed into believing that the best people are normal and attractive and maybe they're not ! The John Cages, and the Happy Boyles, maybe they're the real nuggets ! And maybe we're missing out, skipping over all the Fitzys, I mean look at us ! Clearly... we're missing out on something !


Flashback. Court room.
HB: Members of the jury, our witness has a small piece of spinach caught in an incisive. Now when oral decay starts to build up between the tooth and the gum, bacteria starts to build colonies. (flashback fades into BT in bed - voice over) Even the most nutritious vegetable can turn into Vietnam !
GT: What're you thinking about ?

BT: Umm... Happy. You know he used to invite me to lunch, now and then. I always wanted to go, and I always ended up postponing.

GT: You think you rescheduled him to death ?

BT: That isn't very funny Georgia.

GT: Billy ! He was a wacky little judge who amused us ! What's this about ?

BT: It's about, he's dead. He's gone.

GT: Like your Dad's gone ?

BT: What ? Happy Boyle was just somebody I knew, Georgia, he was hardly a father figure !

GT: I know... But you and your dad... You were always planning to get together tomorrow, next week, next month, and suddenly he died...

BT: It isn't about that ! I'm just talking about Happy Boyle, and... He was a good guy ! This isn't about my father.

GT: OK.


RF's office. LW and RF arguing.
LW: Why do you have to go to the funeral ?
RF: The least we can do is honor the dead since we don't the living !

LW: It's because that naked big hair woman is doing the eulogy !

RF: What ?

LW: Don't Ling me !

RF: Happy Boyle, we loved him ! We want to say good bye ! (JC comes in) John...

JC (turning to his side and leaning over to show them his butt) Richard, Ling... Does this make my B-U-T-T look bigger ?

RF: (to LW) Big date with Nelle tonight. (to JC) I think, umm, they're fine ! (to LW) They're fine, right ?


AMB walking briskly in the office, going into her own. EV stands up and tries to catch up with her.
EV: I have news on Fitzy !
AMB: Oh God, now what ? (she opens the door, sees him there and screams)

EV: He's in your office.

AMB: Thank you, Elaine.

FZ: I just came by to say sorry.

AMB: Oh !

FZ: Can we talk ? Do you have a second ? It won't take long.

AMB: Sure, sure... (to EV) Could you excuse us for a minute Elaine.

EV: Certainly.

FZ: OK, one second. (he looks up at the ceiling, and the tune of Puppy love starts playing - EV pushes AMB aside, pushes FZ in AMB's office and closes the door - she stays with AMB outside the door).

EV: Listen to me...

AMB: You hurt my...

EV: These guys don't give up, show him the bin !

AMB: Elaine, you...

EV: Don't Elaine me, I know these guys ! The bin, Ally !

AMB (walking back into her office): Umm, Fitz...

FZ: I never meant to make you feel uncomfortable, but, well, my favorite story in life is Beauty and the Beast, and something told me you might share that same sense of romance. I'm just sorry we never got that dance.

AMB: You're trying, again !

FZ: Excuse me ?

AMB: Elaine's right ! You're taking one last shot, wi...wi...with a Disney !

FZ: The thing is, I just get this sense that underneath it all, you're a woman who prioritizes, you know... sex ! And despite my apparent shortcomings, I think things would light up for you.

AMB: Fitz ! (she sees the trash can being pulled up)

FZ: Umm ?

AMB: You may be a really great guy, and it may be true that I should take the time to discover whether or not you are a really great guy...

FZ: Umm umm (his face is happy)

AMB (sees the trash can being tilted against the bigger trash can): But I'm not gonna take that time. I never want to see you again (she sees Fitzy hanging onto the trash can for not falling) Ever ! (still sees him hanging) Ever ! (he falls in).

FZ (as he leaves): It's to bad. Something told me you could be the one.

AMB: Not everybody gets the one ! (as FZ opens the door, EV falls as she was leaning against the door to listen -she shows him the way out)


The unisex. LW is putting blush on her cheeks. NP gets in.
NP: Come on, we're late, it's already started.LW: In a second. I'm not perfect.
NP: Ling, it's a funeral, there's only one show !

LW: And why are we even going ? We didn't know the corpse ! I have a line... (touching the corner of her right eye)

NP: we're going out of respect to our friends who did know him...

LW: Oh please ! Probably they're friends that care about the little people ! It's demeaning !


Funeral. Picture of Judge HB smiling on a coffin. Pan over the choir.
WC (giving the eulogy): He'd say with a face like a clown, it's either the circus, or our legal system ! And there's way too much tooth decay under the big top ! He was so sweet ! He used to wander into my office, every now and then, (cut to AMB, RR, RF and EV on one bench, BT, GT and JC on the bench behind them in the audience) he claimed by mistake, but it was never by mistake ! No... One thing about Happy Boyle. He had a certain radar. For people who could maybe.. use some company.(cut to NP and LW arriving late and passing BT and GT to get to their seats) I once asked him : "Happy, what would you like your legacy to be ?" And he said that by the time he died, that he just hoped it mattered that he'd lived. And judging from this very room... I don't know why I'm crying (BT gets up) ! I mean I know him, but I didn't know him, you know, that well... Excuse me.. (to BT who arrived at the pulpit) Thank you !
BT: I didn't know him that well either, and I think many of us here were caught off guard by the void he's left. And the little that I did know, I'm left with the feeling this was a person we should have taken the time to know better ! And that makes the hurt somehow worse, the sense that he's gone, before we could... He made us smile, didn't he ? There are 3 things you could do to make Happy... happy. First... go home today and give a call to somebody you should have called yesterday, tell them how you feel about them. Second, go to lunch with somebody you'd like to know a little more than you do. And third... the man lying there... Show him your teeth! (BT leaves the pulpit)

Audience: Yes ! (old people in the first rows are taking their teeth out - while Lisa is singing, old people are getting up, dancing with their walkers up in the air - Judges are dancing up the middle aisle, all in their robes - Towards the end of the song, flashbacks of Happy Boyle inhis court room, in WC's office, etc. At the end of the song, false teeth are being thrown into the picture)

LK (singing): Think about the sun, Happy / Think about her golden glance / How she likes the world up / Well now it's your chance / With the guardian of splendor / Inviting you to dance / Happy, think about the sun / Think about your life Happy / Think about the dreams you've planned / Think about the moments / So close at hand / With the power and the glory / that are there at your command / Happy think about your life / Well well well / Think about the sun, Happy / Think about her golden glance / How she likes the world up / Well now it's your chance / With the guardian of splendor / Inviting you to dance / Happy, think about the sun/Think about your life Happy / Think about the dreams you've planned / Think about the moments / So close at hand / With the power and the glory / that are there at your command / Happy think about your life / Well well well / At your command / Happy, think about your life !


In the streets. JC and NP walking.
JC: It was the best funeral I've ever attended.
NP: Really ? Why ?

JC: I'm not sure.. Maybe what he was, was something that needed a celebration...

NP: Is this something to do with Stefan ?

JC: As sympathetic as you've been, you didn't really get it with me and Stefan, did you ?

NP: I got it that he was important to you, the reason... I don't need to get.

JC: Why don't you people understand me being drawn to a frog ?

NP: Well, people just don't understand attractions sometimes, do they ? Do you want to come in ?

JC: Not that time. Another time perhaps... (NP gets closer to him and he starts to stutter) Pough... Poughkep... Lake George.

NP (she puts her hand on his cheek): If you're not coming in, we should probably say goodnight here

JC (his nose whistles): I just wanna... think through... You... You are a pillar of support... (she puts her finger on his mouth to stop him talking)

NP: I'm sorry, but I'm not gonna wait for you to kiss him anymore. Call me a tramp (she leans closer and kisses him) Do you think we could do that again sometime ?

JC: Sure.

NP: Good night. (she goes in her building)

JC: Good night.

JC hears Barry White ("My First, my last, my everything") and starts dancing in the street, jumping happily. The song is now sung by Vonda on the bar. EV, RR, and AMB are dancing. Cut back to the street. JC is still dancing.


End credits.

Kikavu ?

Au total, 38 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

bloom74 
24.02.2021 vers 09h

Elisea2017 
26.08.2020 vers 11h

parenthese 
02.05.2020 vers 12h

Emmalyne 
03.10.2018 vers 20h

LinoaSmile 
16.05.2018 vers 12h

u2pop 
17.03.2017 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Ally McBeal de retour sur TMC tous les jours à 11h55

Ally McBeal de retour sur TMC tous les jours à 11h55
Depuis le lundi 4 janvier, la série est rediffusée tous les jours sur la chaîne TMC à...

Ally dans la course sur The X-Files !

Ally dans la course sur The X-Files !
Ally va devoir défendre son titre d'avocate si elle souhaite intégrer le prestigieux Service des...

Sondage sur Karen Sisco

Sondage sur Karen Sisco
Sur une idée de Elyxir, le quartier Karen Sisco vous propose un nouveau sondage et Ally McBeal fait...

Bobby Cannavale dans Once Upon a Time in Staten Island

Bobby Cannavale dans Once Upon a Time in Staten Island
Bobby Cannavale apparaîtra dans le drame Once Upon a Time in Staten Island réalisé et écrit...

Josh Hopkins | Whiskey Cavalier arrive sur TF1

Josh Hopkins | Whiskey Cavalier arrive sur TF1
L'acteur Josh Hopkins est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, 13.04.2021 à 16:05

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, vous pouvez rattrapez les thèmes précédents, n'hésitez pas à passer voir le Docteur Who

swceliikz, 13.04.2021 à 19:52

Hello, nouvelle PDM sur le quartier d'All American

ShanInXYZ, Hier à 16:47

L'animation Happy Birthday to Who arrive sur le quartier Doctor Who, est-ce que vous connaissez bien les acteurs de la série ? A vous de jouer

ShanInXYZ, Hier à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

choup37, Aujourd'hui à 15:40

3 anniversaires aujourd'hui sont célébrés sur Doctor who, oui, mais de qui..

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site